REPORTAGES 2019
Infos et photos envoyées au webmaster par les membres de l'association
 Visitez les archives
Reportages 2013 Reportages 2014 Reportages 2015 Reportages 2016 Reportages 2017 Reportages 2018




               Le dimanche 12 mai, Voile Magic fut invité, par la section de l’amicale laïque de Riom, au 18e rassemblement interrégional de modélisme naval, sur le plan d'eau du Cerey.

Jean-Paul nous raconte le déroulement de cette journée:

            Nous sommes partis de Savigneux à huit heures du matin, sous un ciel gris. La route vers Riom était bien dégagée et nous sommes arrivés sans encombre vers neuf heures et quart, en même temps que Thierry, le Président du club de Riom. Nous étions les premiers.

           Problème! Tous les portails d'accès étaient fermés et personne n'avait de clés pour nous ouvrir. Thierry donna de nombreux coups de téléphone: à la mairie, aux pompiers, à la piscine, à la gendarmerie: pas de réponse! Il prit la décision avec quelques copains, de démonter un portail alors que les modélistes commençaient à arriver en nombre. Rapidement, le club de Riom installa quatre barnums, mais la mairie n'avait encore livré aucune table! Vers dix heures trente, un ex-agent municipal est venu nous voir et a pu nous donner le numéro de téléphone d’un gars d’astreinte aux services techniques de la ville. Vingt minutes plus tard, il arriva avec les tables. On a donc pu installer nos maquettes vers les onze heures! Environ vingt-cinq exposants furent présents sur les lieux !
   


   
                                                                                Photo: La Montagne    




         


Photo: La Montagne



            




    











          Le matin il fit 9°, le ciel était gris, avec un vent de 20 km/h venant en droite ligne des volcans. Vu l'heure, ce fut rapidement le moment de l'apéritif offert par les organisateurs. Très content de notre présence, Thierry, entouré de son équipe, fit un discours, remercia les modélistes présents et tint à dire qu'il appréciait que Voile Magic soit venu passer la journée avec eux.


          A midi , notre petite équipe (Denis, Laurent, Cathy et moi-même) a pique-niqué bien à l'abri du vent derrière la voiture, pour profiter un peu du soleil qui commençait à nous réchauffer. L’après midi, la météo fut meilleure: le vent était moins puissant et la température monta à 15°.
   
             

Toutes les catégories de bateaux purent naviguer: Thierry annonça au micro comment cela allait se passer.
 

 
Il y eut 3 manches de off-shore d'une durée de 10 minutes chacune. Pas mal de bateaux se sont retournés.


Photo: La Montagne





Vidéo








En voile, 2 régates toutes catégories furent organisées. Laurent a fait une régate avec mon voilier ( Le Dragon n°40 ).
Plusieurs trimarans se sont retournés, le bec dans l'eau, bien que le vent ait faibli.
 



                    






           

       

           





       



Entre ces manches on a fait naviguer tous nos bateaux à moteur, grands et petits. Il y avait de belles maquettes.
 







               









             La journée est passée très vite. Elle se termina vers 17h30. Malgré le temps et les soucis du matin, ce fut une bonne rencontre avec le club de Riom que nous apprécions beaucoup. Promis, juré! Il faudra revenir plus nombreux l'année prochaine, d'autant plus que l'accueil est vraiment sympa et le plan d'eau est magnifique!
Jean-Paul
Photos Denis





                   
                                                                                                                            
 



Le salon du modélisme de Monistrol-sur-Loire est une des plus grandes expositions de modélisme de notre région.
Le modélisme naval disposait de conditions idéales pour bien naviguer: deux plans d'eau au Centre nautique du Mazel.
Lieu idéal pour mettre en valeur le savoir-faire des modélistes et donner un peu de rêve aux yeux des enfants et des plus grands...


             

Voile Magic, fidèle au rendez-vous, est venu en force avec sa flottille et ses marins fidèles.
Le public fut très nombreux à venir découvrir: bateaux et voiliers, paquebots et sous-marins....
Chacun s'appliqua à animer au mieux le plan d'eau du centre nautique du Mazel.




Ce fut aussi l'occasion pour nous de découvrir les réalisations d'autres clubs.


              



             

       


 








Cette année, les bateaux militaires étaient venus en force.



              



        



      





       
   
Michel, Marie-Claude et leurs amis sous-mariniers ont présenté leurs submersibles fascinant le public à chacune de leurs plongées.




   



  

Un diorama vraiment réussi !

  





         




  

Nos amis sous-mariniers ont organisé une petite animation à laquelle notre ami Laurent s'est prêté bien volontiers.
Celui-ci a enfilé une combinaison de survie.


 
Si une avarie grave intervient dans un sous-marin et que celui-ci doit être évacué, le sous-marinier doit alors enfiler une combinaison étanche de survie.
Après avoir difficilement enfilé son équipement, il se place alors dans le sas de sortie.
Il déclenche alors une bouteille d'air comprimé qui gonfle littéralement la combinaison de survie, comme un ballon.
Le sas se remplit ensuite. L'eau y pénètre, les pressions extérieure et intérieure s'équilibrent, le sas s'ouvre.
La remontée en surface du sous-marinier est immédiate.
Selon la profondeur du sous-marin, les risques physiques pour le sous-marinier peuvent s'avérer très graves car il lui est impossible de respecter des paliers de décompression.

Un simulateur d'évacuation de sous-marin - Le CSet (vidéo Marine Canadienne)
(Profondeur d'entraînement : 8m)
 
https://www.innovationmaritime.ca/equipements/simulateur-devacuation-de-sous-marins-cset

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/12807/reader/reader.html#!preferred/1/package/12807/pub/18353/page/4

Sans oublier ces circonstances et perspectives éventuellement tragiques, cette animation fut effectuée dans la bonne humeur et intéressa le public.

Enfiler cette combinaison n'est pas une sinécure. Il semble impossible de le faire sans aide extérieure.
Laurent comprit vite qu'il était en train d'enfiler un véritable sauna et, qu'enfermé dans cette cloche à transpi, ses chances de survie devant le public seraient bien minces !

Rassurez-vous ! Il s'en est bien sorti ! Mais, comme prévu, il a eu chaud !



     
        
Merci à Michel et ses amis sous-mariniers                                                                                        Courage Laurent ! On va te sortir de là !
(photo collector)

         

     







Un super-tanker en cours de construction, qui sera certainement une merveille quand tout sera détaillé. Gare à la prise au vent !

     


 

En plein travail !

         

                                         La Marie-Anne a quitté son port breton.                                                                          Chut ! Notre amiral est en pleine méditation!



De jolies lignes pour une jolie maquette !

       
                                                                                                                                                                                                                                            Un p'tit chalut bien réussi !


 


Depuis le temps, le poisson est-il encore frais ?

    


Du joli travail au pied du mât



      




        
                                                                                                                                                                                Arrête de ramer, on attaque la falaise !


     
                                            La tenue idéale pour pédaler ?



Cette expo fut aussi un moment de convivialité et d'amitié autour de notre passion.

         
                            Notre cher président en liaison constante avec l'Amirauté

                         
                                                                                                                                                                    Hello, Romain !  La vie est belle !

               

Vie de club !



Encore au téléphone ? C'est ton gouvernement ?





Petite balade dans l'expo






         


   



"Bon !  Le week-end est terminé, mes p'tits canards!  On a enfin le champ libre. Zou! Suivez-moi! "
"Faites gaffe quand même.....il y a peut-être encore un sous-marin tapi dans les roseaux...! "


        


Bernard
(Photos Denis et Bernard)



 


 
Le port de Voile Magic a été remis à neuf.
Un grand merci à Pierre-Louis qui s'est occupé de sa restauration et à tous ceux qui ont participé à son installation.
 
                 
Capitainerie et pontons flambant neufs, prêts pour de nouvelles aventures !
Ce port sera le témoin de nos futurs exploits aquatiques et accueillera les plus belles maquettes qu'un savignolais n'ait jamais vues!

                 
Travail parfait ! L'œil des experts !                                                                                                                 Derniers préparatifs

                  

                                                                                                                                                                                  Préparation des plots de lestage et mise à l'eau... en évitant le lumbago !




Remorquage en haute-mer

          

Les marins sont joueurs ...et l'annexe farceuse ! La batterie du moteur arrivera-t-elle à garder l'équilibre fragile de notre Abeille-Flandre ?
Le temps de régler la hauteur des plots de lestage, cela aurait pu se terminer à la baille ! Mais à Savigneux, on est courageux! (proverbe du jour!)

   

Tout se termina bien.
Il fallut tout de même vidanger le pédalo à électrons qui avait sournoisement embarqué un peu d'eau !



Désormais, sur un des pontons, la girouette de Pierre-Louis animera les lieux et étonnera certainement plus d'un canard !






  
Régates printanières


                Rendez-vous était pris pour les premières régates 2019. Malgré un temps un peu frisquet, nous nous sommes retrouvés, tout frétillants, prêts à en découdre. Les Micro se lancèrent les premiers avec un vent assez soutenu orienté N-NO ce qui obligea les voiliers à tirer des bords pour aller contourner la première bouée. Trois manches furent disputées sous les ordres du capitaine à la barbe blanche! Les Open se lancèrent ensuite dans la course. Lors des trois manches, la lutte fut sans merci. A peine le top départ lancé, la "meute" joua des coudes pour passer la bouée n°1, pendant que d'autres, des poètes de la voile certainement,  ramaient derrière en cherchant encore la bonne trajectoire à adopter. A croire que leur dérive avait été amarrée en douce dans les bas-fonds!!! Va falloir aller s'entraîner plus souvent !

Résultats de la régate à lire à la page Infos-Club

                        
                                  Chacun affûte sa stratégie et se prépare à en découdre                                            Il faut toujours bien écouter le muezzin: XO - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - XO !
 

Sous des airs débonnaires de vraies bêtes de course!

              
Malgré un prénom trompeur, des lignes agressives propres à "faire trembler" le premier skipper de passage...

 
 
Derrière ses lunettes noires, le skipper applique la technique fourbe de l'œil divergent!
Un œil sur son voilier, l'autre sur le concurrent, et la parole facile pour distraire l'adversaire!
Vieille technique de l'aéromodéliste chassant la banderole! (Et en plus, ça donne du boulot aux ophtalmos!)

                    
                      Pendant que certains révisaient leur cours de maths.....                            notre Amiral nous fit goûter une spécialité locale: un gâteau savignolais dit "de Marie-Hélène"





Dimanche, Jean-Claude fit naviguer sa dernière acquisition: Le Marbella



              

Gaël et Titouan apportèrent un joli zodiac perso


              

Quant à Jean-Paul, il finit de travailler sur l'AZIMUT (de Philou). Il lui installe évidemment un éclairage quasi présidentiel :
La mise à l'eau de ce off-shore est pour bientôt.




 

            




PUB gratos ?
Le webmestre doit toucher des royalties à la pelle! Il va falloir enquêter!
Bernard





Inattendu, incroyable, titanesque, merveilleux, sidérant, incommensurable, étonnant, bluffant !!! Que dire de plus?......

  Il a fait beau pour la journée de Rémi !!!!...


                            Aux oubliettes les petits matins frileux, les vents sibériens propres à faire tomber la mâchoire de tous les renards polaires de la Terre! Finis les claquements de dents et les frissons incontrôlés des années passées! Les oracles météo avaient vu juste! Les boules de cristal des extralucides savignolaises ont eu raison et, pour une fois au moins, firent pencher la balance du côté lumineux de la Force! Foi de Yoda!

                                         Cela commença tôt le matin. L'étang était taiseux et les canards, encore au lit, ne se doutaient pas que les grandes manœuvres avaient commencé sur les rives de leur mer intérieure. Sourds comme des cafetières oubliées au fond d'un placard, ils n'avaient pas capté que quelque chose d'important allait se passer sous leur bec!


                                  Sur la grande prairie, point de bisons ni de chasseurs emplumés, mais une cohorte de marins, de cavaliers, d'aviateurs, de pompiers , de chanteurs, d'archers, de maquilleurs, de collectionneurs, de cyclistes, de cuistots, de motards en herbe et de nombreux bénévoles le cœur sur la main! Sous un beau soleil de printemps, la  Journée de Rémi rassembla un public nombreux venu pour faire la fête en famille. Il suffisait d'ouvrir les yeux au milieu de cette foule bigarrée pour voir les regards brillants des enfants pressés d'aller jouer sous le soleil, et la joie de leurs parents faisait plaisir à voir. Tout au long de la journée, ils purent être initiés au tir à l'arc, à l'équitation, au BMX, au quad, à la lance à incendie, aux p'tits avions... et même au pilotage de petits bateaux! C'est dire!





 










       


         


             


                 



 

                                Voile Magic avait établi son port provisoire sur des rives où les carpistes ont leurs habitudes. Tout au long de la journée, les visiteurs se pressèrent devant notre salon nautique (!), et certains en profitèrent pour apprendre le B-A-BA du métier de skipper. La matinée fut assez avare de courants d'air, mais au cours de l'après-midi un bon vent régulier balaya régulièrement devant notre porte. Il eut la politesse de rester en notre compagnie jusqu'au dernier bateau rentré du large.


                               Au petit matin sans vent, et pour attirer le chaland, une cane talaudiéroise, le cou un peu raide,  profita du beau temps pour dégourdir les pattes de ses rejetons en plastoc. Puis quelques bateaux firent le spectacle: Riva, Skate, Gaston et Melle Jeanne, Nordkap, Cap Suzin, Queen, L'Etoile... Quand le vent pointa le bout de son étrave, les voiliers investirent les lieux jusqu'en fin de journée.

Installation au petit matin et arrivée d'un pro de la balayette!

 

Briefing improvisé devant notre campement!

...et mise en place de notre ponton à quatre roues!

Voiles au petit matin

  


     


Notre Amiral fait briller son Etoile!

                      

 



  

       

            


    

     

             


      

 






                                         


                            Cette journée fut l'occasion de retrouver des amis et... des marins arrachés à la torpeur hivernale de leur atelier. Belle journée de retrouvailles et de convivialité autour d'une passion commune et, en ce jour particulier, pour servir une noble cause.

            

          

                 

  

                            Au-delà de nos petits bateaux et des questions relatives à la technique et au pilotage, mille petites choses ont été vécues autour de nous, presque invisibles: un regard d'enfant complice ou curieux, un bonjour ou un merci joyeux, une maman partageant l'émerveillement de son petit dernier, un papa fier de sa fille cavalière, des grands-parents faisant découvrir à leurs petits-enfants des joies toutes simples de la vie, celles que Rémi n'a pas eu le temps de bien connaître. Ecoutez Aldebert chanter  avec sa petite fille "C'est quoi la vie? (lien). Il nous fait comprendre que la vie est fragile comme l'enfance, qu'elle passe trop vite et qu'il faut la saisir à bras le corps quand elle est là. Dimanche, elle était partout et chacun a pu en saisir un bout. Il y avait de la gaieté et de l'amitié dans l'air !

Bravo aux Amis de Rémi (lien)  et à tous ceux qui ont donné de leur temps pour participer à cette belle fête!

Bernard

Photos: Denis et Bernard

               



Installation d'une ligne de sauvetage  
(pour les voiliers aux humeurs baladeuses)



Jean-Paul nous raconte:
Le mercredi 13 mars, nous avons enfin posé une corde munie de flotteurs
pour éviter que nos bateaux n'aillent se perdre dans les arbres.

(Hé oui! Le vent capricieux, une batterie scélérate ou....l'inattention d'un skipper trop bavard, jouent parfois de bien vilains tours! N.D.L.R.).



On ne savait pas trop si cela allait être possible car le temps était incertain. J’ai envoyé des mails et passé quelques coups de téléphone.
Gaby, Gérard, Gilles, Michel et Guy sont venus. La météo avait prévu un après-midi pourri avec pluie, grêle et giboulées.
Rien de tout ça! Il y eut seulement une grosse rafale de vent pendant dix minutes suivie d'un peu de soleil.

Tout s’est bien passé: nous avons posé notre corde de 100 mètres avec ses petits flotteurs ligaturés avec des colliers de serrage en nylon.

 





 







Comme Gérard avait amené son voilier, on a fait des essais pour voir si cela fonctionnait.
Nous n'étions pas tous convaincus, mais ça a super bien marché.
 


Le voilier arrivant sur la corde est renvoyé plus loin comme si un élastique le repoussait.

Nous avons été très satisfaits de notre installation.
                                                                                                                                                                                                                  Jean-Paul
Merci à ceux qui s'étaient déplacés quelques jours auparavant
pour une installation qui n'avait pas pu se faire, faute de matériel disponible.




Petite pause hivernale

Sous un beau soleil et un souffle de vent, la glace de notre étang a décidé de déserter les lieux pendant quelques temps!
 Les Dragon Force 95 de Gaby et André ont pris le large pour inaugurer la saga des navigations 2019!


(Photo André)


 
Exposition au Carrefour national
Pêche et Loisirs
de Clermont-Ferrand
 



Jean-Paul nous raconte:

                  Nous avons passé deux journées à La Grande Halle d’Auvergne, à Clermont-Ferrand. Accompagné de Denis et de son appareil-photo, je suis parti samedi matin vers 7 heures 30. Nous avons fait route avec Jean-Claude et nous n'avons subi aucun retard, ce qui ne fut pas le cas le dimanche matin car nous avons trouvé la neige vers l’aire de repos des Suchères (les colonnes renversées). La montagne était toute blanche et il a fallu rouler doucement.

                Arrivés à La Grande Halle, lieu de l'expo, nous avons croisé un grand nombre d'exposants. 
         Sur ce plan, remarquez l'étendue de cette immense expo et ses nombreux stands.
Notre piscine était bien là!

            Les organisateurs, cette année aussi, avaient fait les choses en grand. Ils avaient installé le long du bassin des projecteurs de couleur, des ventilateurs et des fumigènes. On se serait cru dans une boîte de nuit. Avec les bateaux allumés, ce fut un superbe spectacle. On m’avait installé une chaise prés du bassin. J'étais aux premières loges.

 

Comme à Riom, les responsables de l'animation ont organisé des navigations par catégories de bateaux.

 -  Les gros bateaux à moteur: le France, le Titanic, l’Antéo,  la Calypso,  le Bismarck 
et un super tanker  rouge avec son tout petit remorqueur de 15cm (un peu comme celui que je suis en train de faire: le Smit Rotterdam Billing Boats de 90cm.



 

 

  

                                           

   

     

    

                 

- Les voiliers Micro et Open, animés par quatre ventilateurs.

- Une démonstration de sous-marins lanceurs de torpilles.

 

                                                                   

- Et pour terminer, les bateaux plus rapides et maquettes diverses qui firent pas mal de remous, 
la houle générée et l'espace utilisé ne convenant pas à nos grandes maquettes.

  

        

                                  

                            

 

Tout au long du week-end, nous avons prêté nos radios aux enfants ravis et aux plus grands, afin qu'ils soient initiés aux manœuvres de nos petits bateaux.

           Du côté des festivités, on s'est régalé: Marie Hélène avait fait un gâteau à l'ananas, Cathy et Laurent: un gâteau au chocolat, le tout arrosé d'un bon café bien apprécié par tous. A midi: sandwiches au menu.

       Samedi, au bord du bassin, il y avait Jean-Claude, Laurent et Cathy, venus avec leur caravane, puis Denis et moi.  Le dimanche, Laurent, fidèle au poste, Marie-Claude et Michel avec leurs sous-marins, puis Denis et moi.

       

           Nous avons passé deux très bonnes journées avec beaucoup de visiteurs très intéressés par nos bateaux. Notre activité sur le bassin fut commentée régulièrement sur la sono de l'expo. Les organisateurs furent très contents de notre présence. Nos bateaux ont fait l'admiration de tous.

Je remercie les personnes de Voile Magic présentes à cette grande expo.

Jean Paul
Photographe: Denis



Retour haut de page
Visitez les archives

Reportages 2013 Reportages 2014 Reportages 2015 Reportages 2016 Reportages 2017 Reportages 2018